Pas de cadeaux pour notre dixième moissons

La moisson 2018 ne nous aura pas épargnée ; le climat a rendu son verdict, et nos orges n’ont pas apprécié les pluies incessantes du printemps et la sécheresse soudaine et irréductible de ce début d’été. Résultat : une moisson pauvre, des grains petits, mais qui sait, un millésime exceptionnel pour nos whisky ?

Dixième moissons d'orge sur le climat Andrieu

Dixième moissons d’orge sur le climat Andrieu

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
Cet article a été posté dans PROCESS, Uncategorized. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire